Le Festival

Avec le soutien officiel de la Wilaya Région Souss-Massa, en partenariat avec la Région Souss-Massa, avec la Commune d’Agadir et avec l’Institut français du Maroc et l’Institut français d’Agadir, l’association Anmoggar N Jazz organise la 3ème édition de l’Anmoggar N’Jazz, Festival International de Jazz les 23-24-25-26-27 et 28 octobre 2019.

Après le succès INCROYABLE de la première édition en 2017 et la deuxième édition en 2018, qui a accueilli plus de 4000 personnes venues découvrir les formations invitées, l’Anmoggar N’ Jazz 2018 sera encore plus EXTRAORDINAIRE.

L’Amsli Amaynou, tremplin national marocain, permettra cette année de mettre en lumière les jeunes pépites jazz. Nous avions souhaité que l’Anmoggar N’ Jazz devienne rapidement un événement majeur de la programmation culturelle de la région Souss-Massa. Or, dès sa première édition, le Festival a conquis un large public et son rayonnement s’est déployé sur l’ensemble du Royaume mais aussi en France, relayé par de nombreux médias (France Musique, Medi1 TV, Radio 2M, …).

Outre le niveau exceptionnel des artistes invités, nous souhaitons déployer un volet « formation » autour du Festival. L’Anmoggar N’ Jazz doit aussi être l’occasion de multiples rencontres avec des artistes locaux, d’ateliers, de workshops et de débats autour de thématiques liées au jazz, à son enseignement et à la pratique artistique en général. Un travail de médiation culturelle et d’action transversale doit impérativement être engagé avec les associations socio-culturelles, les écoles, le conservatoire de musique, etc. Enfin, souhaitant développer la dimension internationale de l’Anmoggar N’Jazz, nous avons l’honneur d’accueillir l’Espagne parmi nos nouveaux partenaires. En effet, l’Ambassade d’Espagne au Maroc nous rejoint cette année. L’Anmoggar N’ Jazz doit s’inscrire dans une réflexion plus large de politique culturelle et éducative. C’est dans cette optique que l’Institut français d’Agadir souhaiterait engager une réflexion avec les acteurs institutionnels concernés sur un projet de « coopération culturelle décentralisée » entre la Région Bretagne et la Région Souss-Massa.